Une école créée par Pierre Couvrat

Une école créée par Pierre Couvrat
Créée en en 1993, à Poitiers, par le doyen Pierre Couvrat, l’École doctorale n° 88 est devenue en 2008 une École Doctorale en Droit et science politique (DSP) co-accréditée, commune aux universités de Poitiers, Angers, Le Mans, Limoges et La Rochelle. Elle porte aujourd’hui le nom de son fondateur disparu en 2004.
L’objectif principal du rapprochement des juristes et des politistes de ces cinq Universités est le renforcement de l’encadrement de la recherche doctorale et de la formation des doctorants pendant la préparation de leur thèse.

L’École doctorale DSP Pierre Couvrat se structure autour d’un Bureau et d’un Conseil. Le Bureau de l’École doctorale comprend son Directeur et quatre directeurs adjoints. Actuellement le directeur de l’école est Eric Gojosso, professeur à l’Université de Poitiers. Les directeurs adjoints sont pour l’Université d’Angers, le professeur Joël Hautebert, pour l’Université de La Rochelle, le professeur Jacques Bouineau, pour l’Université du Mans, le professeur Arnaud de Nanteuil et pour l’Université de Limoges, le professeur Charles Dudognon.
Le Conseil de l’École doctorale comprend 26 membres : douze universitaires représentant les cinq universités partenaires, un membre du personnel administratif, huit personnalités extérieures, et cinq doctorants représentant chacun leur université.
Le Conseil adopte le programme d’actions de l’École doctorale qui est mis en œuvre par le bureau et le directeur de l’Ecole doctorale. Il se réunit en moyenne cinq fois par an.

L’Ecole doctorale Droit et Science Politique c’est d’abord un lieu et un personnel qui lui est dédié par la Faculté de Droit et des Sciences Sociales de l’Université de Poitiers :
• Les locaux : 3 bureaux, une salle pour les conseils de l’Ecole (salle Decencière-Ferrandière) et un amphithéâtre pour les soutenances de thèse (salle Savatier).
• Le personnel : un ingénieur d’études et une secrétaire.
L’Ecole doctorale Droit et Science Politique c’est aussi une structure qui regroupe les équipes en droit et science politique des Universités co-accréditées :
-Angers : Le Centre Jean Bodin en recherche juridique et politique (EA 4337) regroupant trois équipes (Droit, justice et économie ; droit sanitaire et social et cohésion sociale ; Etat)
– La Rochelle : Le Centre d’Etudes Juridiques et Politiques (CEJEP – EA 3170) et le Centre d’Études internationales sur la Romanité (CEIR / EA 4227),
– Le Mans : Le laboratoire Themis-um (EA 4333) regroupant deux axes de recherches (« Risque, Assurances et Responsabilité(s) » et « Hybridation et Articulation des Systèmes Normatifs »)
– Limoges : Observatoire des mutations institutionnelles et juridiques (OMIJ/ EA 3177) regroupant quatre axes (pratiques médiatrices de l’Etat et du droit, approche culturelle et institutionnelle de la culpabilité, transcription et étude de registres judiciaires ; droits de l’homme et droit européen, droits de la personne, administration de la justice, justice nationale, européenne et internationale, conséquences sur la notion d’Etat, mutations du droit national dans le contexte européen, pénalisation du droit ; service public, fonction publique, collectivités territoriales, démocratie locale, citoyenneté, associations, développement des territoires ; vie politique locale, réalité régionale, adaptation du droit aux réalités politiques locales et aux territoires)
– Poitiers : Le Centre d’études sur la coopération (CECOJI-UP EA 7353) regroupant deux équipes (Droits de l’homme ; Propriété intellectuelle et droit des TIC) ; l’équipe poitevine de recherche et d’études doctorales en Sciences criminelles (EPRED /EA 1228) ; l’équipe de recherche de droit privé (ERDP / EA 1230) regroupant trois équipes internes (droit comparé des obligations ; contractualisation et nouveaux modèles contractuels ; personnalité morale, contrats et entreprise) ; Institut d’histoire du droit (IHD/ EA 3320) ; Centre de recherche sur les territoire et l’environnement (CERETE / EA 4237)

La mission de l’Ecole doctorale DSP Pierre Couvrat est double. Elle est d’abord de suivre les étudiants juristes et politistes inscrits en thèse dans chacune des universités partenaires, de leur inscription jusqu’aux opérations de soutenance. Elle est ensuite de préparer leur avenir par des actions préparant et favorisant leur intégration professionnelle. Cette double mission justifie que l’Ecole doctorale, parallèlement au travail de recherche encadré par le directeur de thèse, organise et coordonne la formation doctorale dont le suivi est obligatoire pour chaque doctorant.
Les doctorants bénéficient de trois niveaux de formation doctorale :
– Une formation transversale professionnalisante organisée par chaque Collège de site des Ecoles doctorales existant auprès de chacune des cinq Universités co-accréditées. Les doctorants, sauf exception, suivent cette formation sur le site de leur Université d’inscription.
– Une formation thématique coordonnée par l’Ecole doctorale DSP Pierre Couvrat et recouvrant les différents séminaires thématiques proposés par les Universités co-accréditées sur leur site. Les doctorants choisissent les formations thématiques qu’ils désirent suivre dans l’une des cinq Universités.
– Une formation spécifique lorsque celle-ci est organisée par l’équipe de recherche à laquelle ils appartiennent.

Recherche

Menu principal

Haut de page