Offre de stage de recherche

Justice pénale internationale
Projet PEPS du CNRS « Droit et réseaux d’interactions »

Mots clefs : droit international, droit pénal international, cour pénale internationale, informatique, science des réseaux, systèmes complexes

Dans le cadre du projet de recherche « Droit et réseaux d’interactions : modélisation et analyse d’un réseau d’interactions normatives en droit pénal international » financé par le CNRS, nous recherchons un/une stagiaire pour une durée de 3 mois à partir de la rentrée universitaire 2014.
Le stage est rémunéré à hauteur de 430€ par mois.
Ce projet de recherche est un projet pluridisciplinaire en droit et informatique. Il est consacré à l’étude du réseau d’interactions normatives constitué par la jurisprudence de la Cour pénale internationale (CPI). Il s’agit d’analyser et de modéliser cette grande masse de données à l’aide d’outils mathématiques (les graphes), d’en interpréter juridiquement les résultats, tout en menant une analyse juridique de la jurisprudence de la Cour.
Ce projet, qui a débuté en 2013, a déjà donné lieu à un travail sur la première affaire de la CPI (Lubanga). Le/la stagiaire travaillera avec les deux chercheurs du projet, notamment sur le corpus, le tri des données et les choix faits dans la jurisprudence ; l’incorporation de la jurisprudence de la seconde affaire de la CPI (Katanga) ; l’analyse juridique des arrêts et l’interprétation des résultats. Il/elle sera associé(e) aux publications de l’équipe et bénéficiera de la possibilité d’effectuer des séjours de
recherche à la CPI à La Haye.
Profil : juriste, spécialité en droit international, intérêt pour le droit pénal international et la justice pénale internationale (autre discipline possible si fort intérêt pour la justice pénale internationale).
Durée : 3 mois
Dates : de septembre ou octobre à décembre 2014
Rémunération : 430€ / mois
Des séjours de recherche à la CPI pourront être financés par le projet (prise en charge des frais de transport et de séjour afin d’assister aux audiences).
Le stagiaire disposera d’un bureau au sein du laboratoire.
Le temps de travail sera réparti en fonction de la disponibilité et des autres charges du stagiaire.

Équipes de recherche : Centre de Théorie et Analyse du Droit (CNRS, Université Paris Ouest
Nanterre et École Normale Supérieure) et Laboratoire d’Informatique de Paris 6 (CNRS et Université
Pierre et Marie Curie).

Pour candidater :
Envoyer un CV par mail en détaillant dans le message votre profil et votre intérêt pour le projet à : raphaelle.nollez-goldbach@ens.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page